Consommation mois par mois de la maison passive en 2014



Vivre dans une maison passive, c’est bien. Dire que ça ne consomme pas beaucoup , c’est bien. Mais le prouver au quotidien c’est mieux ! Dans cette page j’actualiserai chaque mois les statistiques de consommation de ma maison passive en 2014.

 

Vous pouvez retrouver ici les consommations de notre maison passive pour 2013.

 

Bilan des consommations de notre maison passive sur 2014

 

Voici le bilan général des consommation de notre maison passive pour l’année 2014 :

 

Poste de conso Conso 2014 Conso 2014 au m² Part du total Rappel 2013 Évolution
Chauffage 837,78 5,02 27,09% 1 441,34 -41,87%
Climatisation 0,00 0,00 0,00% 0,00 0,00%
Ventilation 182,10 1,09 5,89% 175,10 4,00%
Eau chaude 357,72 2,14 11,57% 593,16 -39,69%
Éclairage 68,70 0,41 2,22% 64,60 6,35%
Conso spécifiques 1 646,70 9,86 53,24% 1 678,80 -1,91%
TOTAL 3 093,00 18,52 100,00% 3 953,00 -21,76%

 

Notons que pour être passive, la maison doit consommer moins de 15kwh/an/m² de chauffage. Avec seulement 5,02 kWh/an/m², nous sommes largement dans les clous. Comme en 2013, notre maison passe encore le test « passif » dans la vie réelle !

 

Le premier poste pour 2014 est, de très loin, les consommations spécifiques. Elles ne dépendent pas de la maison, mais des appareils qu’on y met : machine à laver, aspirateur, lave vaisselle, ordinateur, télé… Cela représente plus de la moitié de notre consommation d’énergie. C’est une originalité de la maison passive.

 

Le chauffage arrive en seconde position avec 873 kWh et seulement 27 % de le consommation totale. Dans une maison classique, le chauffage représente 70 % de la consommation. C’est essentiellement sur ce poste que la maison passive fait la différence. Cela représente une économie d’envrion 1600 €.

Viennent ensuite la ventilation  et l’eau chaude. Notons que dans une maison passive, l’étanchéité à l’air permet de faire de grosses économies d’énergies, mais cela nécessite la mise en place d’une ventilation performante. Ainsi, la ventilation devient un poste de consommation significatif.

 

Par rapport à l’année 2013, notre consommation a baissé significativement, grâces aux postes suivants :

  • Chauffage (-41%) : ceci est dû à un hiver 2014 nettement moins rigoureux de celui de 2013. Il faut ajouter à cela que nous avons eu un bébé en janvier 2013 et nous ne pouvions pas nous amuser à laisser descendre la température. Le bébé de 2014, lui est arrivé en septembre ! Sa venue s’est ressentie sur les consommations de décembre.
  • Eau chaude (-39%) : ceci est essentiellement dû à une intervention sur notre chauffe eau solaire qui ne fonctionnait pas de manière optimale. Heureusement, car l’arrivée de la baignoire ne va pas aller dans le sens d’économies d’énergies sur ce poste.

Les autres consommations sont restées stable.

 

Nous avons fait construire la Maison en 2009/2010, à cette époque, la réglementation thermique en vigueur était la RT 2005 qui exigeait dans notre région une consommation de 130 kWh/an/m² hors consommations spécifiques.

 

Ainsi, à utilisation équivalente, nous avons déjà économisé depuis que nous vivons dans une maison passive :

  • 81 500 kWh
  • 11 000 €
  • 7 tonnes de CO2

 

Consommation de notre maison passive entre septembre et Décembre 2014

 

Les consommations totales sont les suivantes (pour plus de détails, cliquez sur les liens) :

Conso maison passive normandie 2014 12-01

Consommation de notre maison passive en Mai/Juin et Juillet/Août 2014

 

Les consommations totales sont les suivantes :

  • Mai : 233 kWh
  • Juin : 201 kWh
  • Juillet : 198 kWh
  • Août : 172 kWh

Cela représente des consommations de 3 à 4 fois fois inférieures à la norme BBC. Nous comptons économiser environ 600 € d’énergie par rapport à une maison BBC cette année et 1800 € par rapport à une maison classique.

Le mois d’Août 2014 représente notre meilleur résultat en termes de consommation depuis que nous habitons la maison.

Graphiques

conso maison passive juilllet aout 2014-1

 

conso maison passive juilllet aout 2014-2

 

conso maison passive juilllet aout 2014-3

Répartition des consommations sur la période Janvier – Août 2014

 

  • Consommations spécifiques : 45%
  • Chauffage : 35%
  • Eau Chaude : 14%
  • Ventilation : 5%
  • Éclairage : 2%
  • Climatisation : 0%

 

Consommation de notre maison passive en Avril 2014

 

En avril 2014, la consommation totale de la maison passive est de 194 kWh soit l’équivalent de 19 L de Gasoil (ou encore 5 minute de fonctionnement d’une éolienne).

C’est un niveau inférieur de 75% aux exigences des constructions BBC.

Graphiques

 

consommation Maison passive Avril 2014

repartition conso maison Avril 2014

compa conso maison 13-14 Avril 2014

 

Consommation de notre maison passive en Mars 2014

 

En Mars 2014, nous avons consommé (toutes énergies confondues) 222 kWh, soit 22L de Gasoil. C’est à dire :

  • Se chauffer
  • Se laver
  • Faire la cuisine
  • Dormir
  • Regarder la télé
  • Passer l’aspirateur

Vraiment tout ! C’est un niveau inférieur de 70% par rapport aux consommations exigées pour la norme BBC.

Graphiques

consommation Maison passive Mars 2014

repartition conso maison Mars 2014

compa conso maison 13-14 Mars 2014

Analyse pas postes :

Globalement, en 2014, nos consommations sont très faible. Ceci est du à la météo clémente et aussi au fait que notre deuxième fille à plus d’un an alors qu’elle venait de naître en 2013. Les exigences en termes de température sont plus souples.

Au niveau répartition :

  • Consommations spécifiques : 57%. Cela veut dire que la maison passive en elle même consomme moins que les appareils (électroménager, multimédia) qui sont dedans.
  • Ventilation : 23%
  • Eau chaude : 17%. Notre chauffe eau solaire est en panne, cela entraîne une « surconsommation » à ce niveau.
  • Éclairage 3%.

Vous remarquez que le chauffage a totalement disparu !

Consommation de notre maison passive en Février 2014

 

En février 2014, nous avons consommé 292 kWh toutes énergies confondues dans notre maison passive. Cela représente l’équivalent de 30 L de gasoil. Néanmoins, il faut corriger un peu ce chiffre car nous sommes partis une semaine en vacances. Si nous avions fait un mois plein, notre consommation aurait été de 369 kWh soit moins qu’en Janvier et environ égal à la consommation de décembre.

 

Graphiques :

Petite nouveauté, voici désormais aussi la répartition par secteurs :

repartition conso maison février 2014

consommation Maison passive Février 2014

La consommation commence à redescendre, le pic de l’hiver est passé ! Il faut bien s’imaginer que notre maison passive consomme en fonction de la température extérieure, comme pour tout le monde, mais aussi de l’ensoleillement (puisque c’est notre principale source de chauffage : appelé le solaire passif, d’où le nom du concept de maison passive).

En février, nous sommes :

  • 40% sous le niveau BBC
  • 10 fois inférieur au niveau de consommation moyen des logements français.

 

Analyse par postes :

 

Les consommations spécifiques sont toujours la première source de consommation de la maison. Chez vous, cela peut éventuellement arriver en été. Ici, c’est toute l’année !

On retrouve ensuite les consommation de chauffage, qui, malgré le caractère BBC de la maison montent tout de même légèrement en hiver (surtout les jours « gris »).

Par contre, la spécificité de la maison passive vient du fort niveau (relatif) des consommations de ventilation. Cela provient de l’étanchéité à l’air. C’est une grosse économie en chauffage, contre une petite surconsommation en renouvellement de l’air.

Comme toujours, l’éclairage reste insignifiant.

 

Consommation de notre maison passive en Janvier 2014

 

En janvier 2014, nous avons consommé 382 kWh toutes énergies confondues. Cela représente moins d’un plein de carburant pour une maison de 170 m2.

 

Graphique :

consommation Maison passive Janvier 2014

La consommation est en légère hausse par rapport à décembre 2013, cela est principalement dû à une météo moins clémente. Par contre, si on compare à Janvier 2013, nous avons nettement moins consommé. Comparé aux standards, notre maison passive se situe :

  • 35 % en dessous de la moyenne annuelle exigée en Bâtiment Basse consommation (BBC).
  • 8 fois inférieur à la consommation moyenne des logements en France.

 

Consommations spécifiques : 40% de la consommation totale

 

Ces consommations ne concernent pas la maison en elle-même, les appareils qui sont dedans : frigo, lave linge, ordinateur…

En temps normal, on ne s’intéresse pas à ces consommations car elles sont minoritaires. Dans la maison passive, cela devient le 1er poste de consommation.

Chauffage : 40% de la consommation

 

Le chauffage est présent dans trois postes :

Dans une maison classique, au mois de Janvier, ce poste représente une immense majorité de la consommation totale.

 

Eau chaude sanitaire : 13% de la consommation

 

L’eau chaude sanitaire est produite à deux niveau :

  • Dans une chauffe eau solaire thermique, mais en Janvier en Haute Normandie, cela ne représente pas grand chose, quoi que l’eau monte jusqu’à 30°C certains jours.
  • Puis l’appoint est fait dans la VMC double flux thermodynamique.

 

La ventilation et l’éclairage ne représentent pas une part significative

 

La ventilation ne représente que 4% et l’éclairage 3%. On constate au passage que l’éclairage totalement lié à la longueur des jours. Les consommations de lumière ont commencé à augmenter au mois d’Août (soit avant le chauffage) et la diminution s’est engagée en janvier (contrairement aux besoins de chauffage).

 

Rappel des consommations de la maison passive en 2013

Voici un petit tableau récapitulatif des consommations 2013 de notre maison passive en kWh :

 

Poste de conso Conso 2013 Conso 2013 au m² Part du total
Chauffage 927.64 5.55 23.47%
Climatisation 0.00 0.00 0.00%
Ventilation 688.80 4.12 17.42%
Eau chaude 593.16 3.55 15.01%
Eclairage 64.60 0.39 1.63%
Conso spécifiques 1 678.80 10.05 42.47%
TOTAL 3 953.00 23.67 100.00%

 

Notons que pour être passive, la maison doit consommer moins de 15kwh/an/m² de chauffage. Avec seulement 5,55 kWh/an/m², nous sommes largement dans les clous.

 

Le premier poste pour 2013 est, de très loin, les consommations spécifiques. Elles ne dépendent pas de la maison, mais des appareils qu’on y met : machine à laver, aspirateur, lave vaisselle, ordinateur, télé (enfin, la télé, on ne l’allume pas donc elle ne consomme pas).

 

Le chauffage arrive en seconde position avec 927 kWh et seulement 23,5 % de le consommation totale. Dans une maison classique, le chauffage représente 70 % de la consommation. C’est essentiellement sur ce poste que la maison passive fait la différence. Cela représente une économie de 1600 €.
Il faut aussi noté que le mois de janvier 2013 représente, à lui seul, 30 % de la consommation de chauffage sur l’année. Il s’avère qu’à cette date, un heureux événement de 2,8 kg a rejoint la famille. Nous avons donc monté la température de 2°C pour son confort. Aujourd’hui, l’heureux événement pèse près de 10 kg et ne nécessite plus une telle température.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge