L’isolation ça ne peut pas coûter 1 € – conséquences (2/3)

Isolation à 1€. Personne n’est indifférent, mais les réactions sont contrastées entre opportunité et arnaque. Personnellement, j’opte pour l’arnaque. Cet article fait suite aux explications sur le fonctionnement des isolations à 1 €. Je vous conseille vivement de passer donc lire au préalable l’article précédent.

Ici, nous allons surtout voir les conséquences, les gagnants et les perdant des dispositifs d’isolation à 1 euro.

Isolant mince dans un comble

Quelles sont les conséquences des travaux d’isolation à 1 euro ?

 

J’entends souvent : « Puisque c’est 1€, finalement au pire ça n’apporte rien en termes d’isolation mais ce n’est pas grave« .

Erreur fatale, il y a des risques, structurels, sanitaires et financiers :

  • Si l’isolation crée des points d’humidité dans les murs : apparition de champignons et moisissures non visibles au début, mais très mauvais pour la tenue dans le temps de la structure et souvent nocifs pour la santé des occupants.
  • Si les règles ne sont pas respectées vis à vis des conduits de fumées, des réseaux électriques ou de la VMC, il y a des risques d’incendies.
  • Enfin, si le nouvel isolant est moins bon que le précédant, il y a des risques de surconsommation.
  • Si l’isolant n’est pas compatible avec le bâti (exemple : polystyrène sur maison traditionnelle), il y a des risques de problèmes structurels lourds.

Bref, les conséquences ne sont pas à minimiser.
 




 

A qui profite le crime ? … et qui sont les perdants

 

Commençons par les perdants :

  1. Les clients évidemment : risques structurels et sanitaires et dévalorisation du patrimoine.
  2. Les salariés de ces boîtes : souvent mal payés et soumis à de grosses cadences et montrés du doigt.
  3. Les artisans sérieux : ceux qui font du vrai travail au vrai prix. Ils souffrent d‘une concurrence déloyale et en même temps d’une image dégradée des métiers de l’isolation.
  4. L’État : en mettant ce dispositif en place, l’État n’a pas besoin de taper dans sa caisse, mais au prix de la mise en place d’une mafia et d’une méfiance des citoyens vis à vis de la transition énergétique.

Finalement, les seuls gagnants, sont quelques plateforme de vente d’isolation à 1€ qui se font de l’argent sur le dos des perdant mentionnés ci-dessus.

 

Si on met tout cela dans l’équation, les isolation à un euro sont à éviter. Et vous, qu’en pensez vous ?

Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaires pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

 

L’isolation ça ne peut pas coûter 1 € (1/3)

Depuis maintenant quelques années, nous sommes abreuvés de publicité pour faire de l‘isolation à 1 €. Que doit-on dire ? « Génial, on peut faire la transition énergétique sans se ruiner ! » Ou bien « Encore une arnaque qui va nous coûter cher ! »

Au préalable, et avant de m’assassiner dans les commentaires, notez que je vais parler de généralités et de majorité. Cela veut bien dire que toutes les entreprises qui pratiquent l’isolation à 1€ ne sont pas forcément à mettre dans le même panier.

 

 

Comment  fonctionne le dispositif ?

 

Le dispositif fonctionne à partir des certificats d’économies d’énergie : c’est une prime qui ne passe pas par les aides publiques. Elle est versée directement par les « pollueur » (Les fournisseurs d’énergie en général).

Les montants des aides sont variables selon le moment et le partenaire choisi, mais aussi votre niveau de revenu et votre mode de chauffage. La liste ci dessus reprend une partie des chiffres du partenaire avec lequel ma société (Objectif 15), travaille.

Chiffres données pour une classe moyenne française chauffant au gaz

  • Menuiseries : 36.90 €/menuiserie
  • Isolation de toiture : 7,65 €/m²
  • Isolation des murs : 17,10 €/m²
  • Isolation plancher bas : 7,20 €/m²
  • Chaudière performante : 2011.05 €
  • … Les autres sont plus complexes, sur la VMC, les thermostats d’ambiance, les robinets thermostatiques…

Pour les foyers modestes (voir la grille de revenu), on peut avoir des primes bonifiées. Par exemple, pour les toitures, sur des foyers très modeste (toujours avec GEO France Finance mon partenaire), on passe à 15,64 €/m²

C’est là qu’intervient le tour de magie : de nombreuses entreprises sont en mesure de réaliser un soufflage de ouate de cellulose dans les combles pour 15,05 €/m².

L’aide étant de 15,75 €/m², en vendant lune prestation pour 100 m² de 1€, il y a un bénéfice sur les aides de 70 €.

En général, les entreprises arrivent à des tarifs encore plus bas en prenant des travailleurs détachés et font deux chantier par jours. Il y a donc un bénéfice sur les aides qui peut être d’un peu plus de 100 €/jour.




Le bug des détails oubliés !

 

Reprenons l’exemple du paragraphe précédant. Le devis à 1€ ne comporte qu’une seule ligne : soufflage de ouate de cellulose dans les combles.

Mais :

  • Où est la vérification de l’état de l’isolant existant ?
  • Où est le retrait et l’évacuation si nécessaire de l’isolant existant ?
  • Où est la gestion de la trappe d’accès aux combles ?
  • Où est l’étanchéité à l’air ?
  • Y a-t-il un risque de condensation dans l’isolant ? (si c’est le cas, l’isolant ne servira à rien et la charpente va souffrir)
  • Où est la gestion de la compatibilité avec l’électricité ? Et la vérification si l’électricité ne va pas être dangereuse une fois l’isolant posé…
  • L’écart au feu avec un éventuel conduit de fumée (cheminée ou chaudière) ?
  • État de la VMC (risques d’incendie avec le moteur de VMC, risque de condensation avec des gaines de VMC éventuellement poreuses).
  • Arrêt de l’isolant au bords de la toiture ?
  • Gestion d’éventuels ponts thermiques.

Étanchéité à l’air avant isolation des combles

Et surtout :

Bref, le devis ne comporte bien souvent qu’une petite partie des travaux à réaliser. Que diriez vous si on vous vendez un vélo sans la chaines les freins et les pneus ?

 

Voici un exemple tiré de mon expérience professionnelle

 

J’intervenais sur une rénovation BBC aidée par la région Normandie. Le client bénéficiait déjà des aides CEE, en plus des aides de la région, de l’ANAH… Un thermicien avait audité la maison et en avait conclu que le vide sanitaire était suffisamment isolé.

Un fournisseur d’isolation à 1€ est passé entre deux phases de nos travaux et a vendu un vide sanitaire à 1 € :

  • Travaux inutiles car le vide sanitaire était déjà isolé (l’entreprise n’a pas remarqué)
  • Illégaux car le propriétaire bénéficiait déjà des primes CEE (l’entreprise n’a pas remarqué)
  • Non conformes car l’isolant posé n’était pas celui indiqué dans le devis (évidemment, non certifié et moins cher).

1er coup de fil à l’entreprise, je me suis fait rembarré par la secrétaire. Le soir, appel du patron pour s’excuser. 5 jours après l’isolant était retiré (suite à ma menace d’appeler les services de l’état compétents).

Mais pour une arnaque remarqué, combien de travaux faits dans l’illégalité ?

 

Avez vous eu à faire à une isolation à 1 € ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

 

Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaires pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

 

 

VMC : Attention à la qualité de l’air intérieur

Elle consomme de l’électricité, apporte de l’air froid, elle prend de la place dans les doublage. Franchement, la VMC on ne la mets que parce que c’est obligatoire. Et puis de toute façon, elle ne marche jamais.

On n’est pas en train de faire une bêtise là ?

 

 

VMC utile ou pas ?

Pourquoi est ce qu’on installe des VMC dans toutes les maisons neuves depuis 40 ans ?

Facile, c’est pour éviter les odeurs dans la cuisine et les moisissures dans la salle de bain. Mais ça ne marche pas bien !

Bouche de VMC mal entretenue

En réalité, la VMC, c’est beaucoup plus important que juste les moisissures dans la salle de bain ! La VMC c’est l’organe de la maison responsable de la qualité d’air intérieur, les applications sont les suivantes :

  • Régulation de l’humidité dans les pièces d’eau (ça, on connaît)
  • Régulation des composés organiques volatiles de la maison (les fameux COV)
  • Régulation du CO2
  • Renouvellement complet de l’air de la maison.




Pas de métier de ventiliste en France… Et pas de formation

 

Dans de nombreux pays d’Europe, la ventilation est posée par une entreprise spécialisée. En France, cette spécialisation n’existe pas, ni dans les formations ni dans les entreprises.

Pose d’une VMC Renson dans un comble par Objectif 15

Pour les bâtiments les plus importants, c’est le lot génie climatique qui se charge de la Ventilation avec un certain sérieux. Mais dans l’habitat, la pose de la VMC est laissée soit à l’électricien soit au plombier, qui, dans la majorité des cas, n’est pas formé ni conscient de l’importance d’une installation faite dans les règles de l’art.

D’ailleurs, en France, la législation n’a pas évolué depuis 1983 et n’est axée que sur l’humidité. Aujourd’hui, de nombreux pays comme la Belgique, l’Allemagne ou les Pays Bas ont une législation plus précise sur la ventilation et axée sur la Qualité d’air intérieur.

 

Une législation en retard et même pas respectée !

 

On l’a vu plus haut, la législation sur la qualité de l’air intérieur en France est en retard sur celle des pays voisins (j’écris en 2020, il est possible que ça ait changé depuis).

VMC Renson Healthbox 3 à Rouen

En simplifiant, que dit la législation ? Et ces critères sont-ils respectés

  1. Il doit y avoir un renouvellement de l’air permanent. Normalement c’est respecté, mais ça n’est pas toujours le cas. Il faut vérifier régulièrement qu’il y a du débit.
  2. Il doit y avoir un balayage complet de la maison : c’est à dire : entrées d’air neuf dans toutes les pièces à vivre (généralement sur les menuiseries), Aspiration dans toutes les pièces d’eau (et surtout pas d’entrées d’air dans les menuiseries des pièces d’eau, qui court-circuiterait le renouvellement d’air ) et passage d’air facilité au niveau des portes (détalonnage ou grille de passage d’air). Là, on voit sur le terrain des choses très variables, mais relativement majoritairement un respect de la législation.
  3. Les débits doivent être (en résumé) : de 45 m3/h en cuisine, 30 m3/h en salle de bain et 15 en WC et autres pièces d’eau. Cela implique que les débits doivent être mesurés au moins à la mise en service… Pour le coup, ce n’est jamais fait. Gros point noir !
  4. La machine, les bouches et les réseaux doivent être entretenus régulièrement. Pour les bouches, celles sont toujours accessibles (bien que rarement entretenues), pour les machines, elles sont souvent inaccessibles (à un endroit inconnu du propriétaire), l’entretien n’est jamais fait. Je vois souvent des machines qui ne fonctionnent plus depuis des années. Pour les réseaux : dès lors que les réseaux sont en gaines souples (95% des réseaux posés dans l’habitat), il n’y a aucune chance de pouvoir les entretenir.
  5. Enfin, les réseaux doivent être isolés dès lors qu’ils quittent la zone chauffée de la maison. Là encore, c’est très variable dans ce qu’on voit sur le terrain.

Réseau de VMC encrassé

Une VMC bien montée : quelles performances, quel matériel, quel prix ?

 

On va imaginer deux cas, le matériel de base et une machine bien montée. Je ne compte pas les travaux périphériques (genre percement, raccordement électrique, entrées d’airs dans les fenêtre, détalonnage des portes…)

 

Machine entrée de gamme Hygro Prix Machine haut de gamme Prix
Machine Aldès Hygro cosy :

+ Facilité de mise en œuvre

– Aucun réglage

370 € HT Renson Healthbox II :

+ Débits réglementaires assurés

– Piquages à installer sur la machine

880 € HT
Réseaux (30 m en volume chauffé et 10 m dans les combles + sortie toiture) Gaines souples :

+ Pas cher

– Écrasement, encrassement, percements, pertes de charges…

260 € HT Gaines semi-rigides :

+ Pas de pertes de charges, pas d’encrassement, réseaux étanches

– Plus cher, difficile à mettre en œuvre, beaucoup de raccords

560 € HT
Bouches (4 bouches) Bouches hygrovariables :

– Cher

– Peut fiable en termes de débit

340 € T Bouches de base :

+ Pas cher

+ Peu bruyantes

240 € HT
Main d’œuvre 1,5 jour à 2 1400 € HT 3 jours à deux 2900 € HT
Total 2370 € HT 4580 € HT

En dessous de ces prix là, méfiez vous, il y aura certainement mal-façon.

Demandez systématiquement que les débits soient contrôlés en votre présence lors de l’installation.

Et vous êtes vous sûrs que votre VMC fonctionne bien ?

 

Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaires pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

 

 

 

Aller plus loin dans la transition énergétique en restant chez soi

Compte tenu, du confinement en cours (nous sommes début Avril 2020 au moment où j’écris ces lignes), le titre de l’article tombe à point nommé. Au delà du jeu de mot, il fait suite à l’article sur le bilan des 10 années passées dans notre maison passive et il encourage à aller plus loin dans le processus de transition énergétique… chez soi !

Et évidemment, durant ce confinement, restez chez vous !

 

Maison à énergie positive depuis 2 ans

 

Souhaitant aller plus loin sur la transition énergétique, nous avons installé des panneaux solaires photovoltaïques sur la maison il y a maintenant un peu plus de trois ans (mise en service en janvier 2017).

A l’époque, le principe était la vente totale de l’énergie sur le réseaux électrique avec un tarif de 25 centimes le kWh et une revalorisation chaque année.

La production a été la suivante (du 31 janvier au 31 janvier) :

  • Année 1 : 10049 kWh soit 2512 euros
  • Année 2 : 10710 kWh soit 2677 euros
  • Année 3 : 10376 kWh soit 2594 euros

Là encore, il faut faire une analyse énergétique et une analyse financière :

  • Au niveau énergétique, la maison est largement à énergie positive puisque je consomme moins de 40% de la production. Mais les chiffres peuvent être trompeurs. D’abords, il faut que j’attende environ 3 ans pour rembourser l’énergie grise (énergie de fabrication) des panneaux. Ensuite, il faut regarder la consommation en kWhep (c’est à dire énergie primaire), il faut multiplier ma consommation par 2,58 pour arriver à ma consommation d’énergie primaire, et là, on est tout juste à l’équilibre.
  • En termes de CO2, le gains sera très faible car l’énergie nucléaire n’est pas plus carbonée que le solaire (mais je préfère des renouvelables). Dernier point, l’énergie solaire étant intermittente, je ne produit pas forcément quand je consomme. La moyenne annuelle est positive. Mais la maison n’est pas positive à tout instant.
  • Au niveau financier : les panneaux mont coûté 29 000 €, il faudra donc un peu plus de 10 ans pour être rentable. En réalité, un peu plus car j’ai choisi de ne pas sortir un seul centime de ma poche et je les ai totalement financer par l’emprunt. Par contre, si ça à l’air plus rentable que la maison passive, c’est un leurre, car les panneaux seront à changer dans une vingtaine d’années et j’aurais aussi des frais avant sur l’onduleur. Ce qui n’est pas le cas de l’isolation.

Donc sur la maison à énergie positive : oui… Mais uniquement quand la maison est déjà passive.

 




Des nouveaux usages

 

Aujourd’hui, j’essaye d’aller plus loin sur la transition énergétique:

  • Nous avons changé le tracteur tondeuse par un robot. Évidemment, l’investissement de départ a un coût financier. Mais le gain de temps et nette, et surtout, j’ai remplacé 60 litres d’essence par an (environ 600 kWh d’énergie fossiles) par 250 kWh électrique, c’est un gain en CO2 et en énergie (d’autant plus qu’il consomme à peu près en même temps que mes panneaux solaires).

  • Le vélo électrique : j’ai décidé de passer un petit pourcentage de mes déplacements en vélo électrique (environ 1500 km par an), mon vélo consomme environ 0.01 kWh/km, soit 15 kWh par an. Là, le gain est net, la voiture consomme 90 litres de carburant (900 kWh) pour la même distance.

  • Le triporteur (et il n’est pas électrique) : pour les déplacements les plus courts mais nécessitant de déplacer du volume, j’utilise un triporteur. Les trajets que je fais : conduire les enfants à l’école (environ 100 fois par an, soit 200 km), conduire les enfants aux activités (150 km/an), faire les courses dans les petits commerces du village voisin (encore 150 km).

Au final, l’usage du vélo me fait économiser 2000 km/an de voiture ce n’est ni négligeable pour la santé, ni pour la planète (240 kg de CO2).

Ces postes pèsent un peu sur la consommation de la maison (recharge des batteries), mais ils ont tous les deux retiré une part de ma dépendance au pétrole.

Évidemment, il convient aussi de continuer à travailler sur les autres postes comme l’alimentation (manger bio, local et de saison c’est important aussi pour la planète).

 

 

Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaire pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

 

30000 euros d’énergie économisée en 10 ans

Bientôt 10 ans de vie dans notre maison passive en Normandie, 4 enfants plus tard et 6 ans de relevés de consommations précis : le bilan est de 30 000 euros d’énergie économisés. Voyons ça en détails.

D’abord une petite vidéo pour savoir comment je relève mes consommations.

 

Bilans de 6 ans de relevés de consommation

 

Comment je procède ? J’ai fais placer des compteurs intermédiaires à proximité de mon tableau électrique, cela me permet de contrôler chaque mois les différents postes de consommation. Pour le reste, je relève aussi mon compteur EDF.

Quel résultat ?

 

Année Consommation totale en kWh Dépenses énergétiques en euros (de 2018)
2013 3953 kWh 711 euros
2014 3093 kWh 585 euros
2015 3032 KWh 576 euros
2016 2973 kWh 567 euros
2017 3295 kWh 614 euros
2018 3864 kWh 698 euros
2019 3866 kWh 698 euros

L’abonnement est inclus (il représente 20% du prix environ), la moyenne mensuelle est donc d’un peu plus de 50 € d’énergie.

Qu’aurais je consommé si je m’étais contenté de la réglementation (et à confort thermique égal) :

  • en RT 2005 (réglementation en vigueur au moment de la construction) : 18 300 kWh/an soit 2 850 €/an. J’ai donc économisé 28 000 euros d’énergie en 10 ans.
  • en RT 2012 (réglementation en vigueur aujourd’hui 2019) : 6 300 kWh/an soit 1070 €/an.

Même vis à vis de le réglementation thermique actuelle, notre maison passive nous fait économiser plus de 400 € d’énergie par ans.
 


 

Notre maison passive : rentable ou pas ?

 

La question économique est souvent délicate à trancher, car beaucoup de paramètres entrent en jeu :

  • Inflation sur l’énergie
  • taux du prêt
  • Survalorisation de la maison vis à vis d’autres logements
  • Effet rebond ou restriction : c’est un phénomène psychologique classique qui fait que si on a une passoire, on se chauffe moins quitte à avoir moins de confort et l’effet inverse dans une maison passive.

Toujours est-il que la maison a coûté 60 000 € de plus que la même maison en RT 2005, avec 30 000 € d’économie, je suis toujours dans le rouge au bout de 10 ans. Cependant je devrais être dans le vert au bout de 20 ans. Il reste financièrement de faits notables :

  1. L’isolation ne s’use pas (ou très peu) donc je n’aurais pas de nouveaux investissements à faire. Donc au bout d’une vingtaine d’année, ce sera tout bénef pour moi (pas si mal j’aurais 48 ans, et donc un peu de temps avant le retraite)
  2. Les prix de l’énergie, eux risquent de flamber. Et là, la différence entre une maison passive et une passoire va se faire fortement sentir sur le portefeuille.

Quoiqu’il en soit, la maison passive m’apporte un confort très supérieur à celui d’une maison classique et ça, ça n’a pas de prix !

 

Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaire pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.