Consommation de la maison passive mois par mois en 2013

Objectif 15 - construction rénovation

 

Vivre dans une maison passive, c’est bien. Dire que ça ne consomme pas beaucoup , c’est bien. Mais le prouver au quotidien c’est mieux ! Dans cette page j’actualiserai chaque mois les statistiques de consommation de ma maison passive avec une petite explication en prime.

Pour obtenir des consommations plus récentes, n’hésitez pas à consulter les pages concernant les années après 2013 :

Les graphiques vont du plus récent vers les plus anciens. Si certains chiffres vous semblent barbares, allez jusqu’en bas je donne quelques explications. Sinon rendez-vous à la rubrique contact pour me poser directement vos questions

Bilan Maison passive 2013

Pour voir les consommations mois par mois allez plus bas dans l’article.

Voici un petit tableau récapitulatif :

 

Poste de conso Conso 2013 Conso 2013 au m² Part du total
Chauffage 927.64 5.55 23.47%
Climatisation 0.00 0.00 0.00%
Ventilation 688.80 4.12 17.42%
Eau chaude 593.16 3.55 15.01%
Eclairage 64.60 0.39 1.63%
Conso spécifiques 1 678.80 10.05 42.47%
TOTAL 3 953.00 23.67 100.00%

 

Notons que pour être passive, la maison doit consommer moins de 15kwh/an/m² de chauffage. Avec seulement 5,55 kWh/an/m², nous sommes largement dans les clous.

 

Le premier poste pour 2013 est, de très loin, les consommations spécifiques. Elles ne dépendent pas de la maison, mais des appareils qu’on y met : machine à laver, aspirateur, lave vaisselle, ordinateur, télé (enfin, la télé, on ne l’allume pas donc elle ne consomme pas).

 

Le chauffage arrive en seconde position avec 927 kWh et seulement 23,5 % de le consommation totale. Dans une maison classique, le chauffage représente 70 % de la consommation. C’est essentiellement sur ce poste que la maison passive fait la différence. Cela représente une économie de 1600 €.
Il faut aussi noté que le mois de janvier 2013 représente, à lui seul, 30 % de la consommation de chauffage sur l’année. Il s’avère qu’à cette date, un heureux évènement de 2,8 kg a rejoint la famille. Nous avons donc monté la température de 2°C pour son confort. Aujourd’hui, l’heureux évènement pèse près de 10 kg et ne nécessite plus une telle température.

 

Viennent ensuite la ventilation  et l’eau chaude. Notons que dans une maison passive, l’étanchéité à l’air permet de faire de grosses économies d’énergies, mais cela nécessite la mise en place d’une ventilation performante. Ainsi, la ventilation devient un poste de consommation important.

Nous avons fait construire la Maison en 2009/2010, à cette époque, la réglementation thermique en vigueur était la RT 2005 qui exigeait dans notre région une consommation de 130 kWh/an/m² hors consommations spécifiques.

 

Ainsi, à utilisation équivalente, nous faisons une économie d’énergie de 2300 €/an.

Consommation Maison passive Décembre 2013

 

Pour une fois, la météo de ce mois de décembre à été bonne. Enfin, bonne pour la maison passive ! S’il y a eu des épisodes de tempêtes, rares ont été les périodes de grisaille persistante ! Nous la savons maintenant, avec la maison passive, dès qu’il y a un rayon de soleil, la chaleur monte immédiatement !

 

Le résultat est très satisfaisant : 365 kWh soit à peine plus qu’en Novembre. Cela revient d’ailleurs au même sachant qu’il y a 31 jours en Décembre.

Pour la petite comparaison, 365 kWh, c’est un peu plus de 30 litres de gasoil ! Bref avec un plein, je chauffe, je prends des douches chaudes, je m’éclaire, je cuisine, je vais sur Internet… durant un mois d’hiver !

 

Graphique

 

 

 

Éclairage, toujours en hausse.

 

La consommation provenant de l’éclairage continue sa progression commencée en Août. Elle devrait normalement atteindre son pic, puisque c’est en décembre que les jours sont les plus courts.

Quoi qu’il en soit, avec 13 kWh, les besoins d’éclairages ne représentent que 3,5% de la consommation totale.

 

Puits canadien et ventilation, constants sur toute l’année.

 

Comme tous les mois, on ne constate pas de variation significative sur ces deux postes qui ne dépendent pas de la météo. Ils représentent 17% de la consommation totale.

 

Pompe à chaleur de la VMC double flux thermodynamique en hausse.

 

Pour rappel, cette pompe à chaleur a deux objectif :

  • Chauffer la maison quand le soleil (apports solaires passifs) ne suffit pas.
  • Chauffer l’eau… quand le soleil ne suffit pas. Mais cette fois-ci via le panneau solaire thermique.

Évidemment, le mois de décembre n’étant pas riche en apports solaires, il faut compenser. Aussi la consommation de la pompe à chaleur est de 140 kWh. En Décembre, avec 38% de la consommation de la maison, c’est le premier poste.

 

Le chauffe eau solaire… N’est pas très performant en Décembre

 

Néanmoins, avec 108 h de fonctionnement, cela permet tout de même de préchauffer un peu l’eau.

 

Nous avons encore oublié d’allumer notre radiateur !

 

Comme en Novembre, le radiateur électrique (appoint ultime de chauffage)… n’a été allumé que 2h.

 

Les consommations spécifiques toujours constantes

 

Encore une fois nous constatons que les consommations spécifiques (électroménager, cuisine, loisirs, multimédia) restent stable toute l’année. En effet, elles dépendent de notre mode de vie et non de la météo.

 

Consommation Maison passive Novembre 2013

 

Le ciel gris, les jours courts, la pluie, les premiers froids. Novembre est là ! C’est le moment pour la maison passive de se frotter aux assauts de l’automne.

 

Résultat : 355 kWh, soit une hausse de 55 % par rapport à Octobre. Aussi +8 % par rapport à la moyenne des 11 premiers mois de 2013.

 

Est-ce que c’est beaucoup ?

Si on fait le calcul normalisé d’une maison BBC, il faut arriver à 50 kWhep/an/m²* en moyenne annuelle. Notre maison passive réalise en Novembre, selon ce calcul, 28,4 kWhep/an/m² soit une performance de 43 % meilleure qu’une maison BBC, environ 12 fois meilleure que le parc de logement français.

 

*Rappel : kWhep = kilo watt heure énergie primaire, c’est à dire l’énergie initial nécessaire. Pour du gaz, 1 kWhep = 1 kWh, mais pour de l’électricité, il faut compter le rendement de la centrale, les pertes sur les lignes etc… Bref, pour l’électricité : 1 kWhep = 0.38 kWh au compteur.

 

Graphique :

 

Pas de surprise, on remarque très bien la hausse du mois de Novembre. D’où provient-elle ?

 

La consommation d’éclairage grimpe de 32 %…

 

… Mais ne contribue que pour 1,7 % de l’augmentation du mois de Novembre ! Encore une belle démonstration du très faible impact de l’éclairage sur nos consommation.

 

Stabilité sur la ventilation et le puits canadien

 

Deux secteurs de consommation qui ne dépendent pas de la température extérieure ! Ils restent stables toute l’année.

 

Chute des consommation de chauffe eau solaire !

 

Pas étonnant, le soleil se cache. L’eau chaude provient donc beaucoup moins du panneau solaire thermique.

 

Réapparition des consommation de chauffage électrique !

 

Nous avons allumé notre unique radiateur ce mois ci pour la première fois depuis avril ! Pour une consommation totale de…2,4 kWh, autrement dit, sur le mois de Novembre, le radiateur est resté allumé durant 2 heures et 24 minutes ( un mois compte 720 heures !)

 

La pompe à chaleur tourne à plein régime !

 

27 kWh en Octobre, 122 kWh en Novembre ! La consommation de la pompe à chaleur a été multipliée par 4,5 en Novembre. Elle est responsable de 75 % de la hausse de la consommation totale.

 

La pompe à chaleur sert à chauffer l’eau (quand le soleil n’est pas là). Autrement dit, la baisse de la consommation du chauffe au solaire et très largement compensée par une forte hausse du fonctionnement de la pompe à chaleur.

 

Mais la pompe à chaleur sert aussi à chauffer l’air ! Pendant les grands froids, il faut allumer le radiateur, mais tant que le froid est modéré, le pompe à chaleur seule suffit à chauffer la maison. Là encore on peut aussi fustiger l’absence de soleil, car la chaleur de la maison provient aussi en grande partie des apports solaires passifs.

Consommation Maison passive Octobre 2013

 

228 kWh ! La maison passive a consommé moins qu’en juillet et moins qu’en septembre.

Deux explications à cela :

  • Une semaine de vacances à l’extérieur.
  • La course de soleil plus basse qui chauffe la maison.

Graphique

 

 

21 à 23°C tout le mois d’Octobre sans chauffer grâce au soleil

 

La course du soleil en Octobre est équivalente à celle de Février. Le soleil reste bas sur l’horizon. Pour notre maison passive, c’est une chance ! En effet, l’apport solaire passif joue pleinement son rôle !

  • Le soleil bas pénètre directement dans la maison via les baies vitrées situées au sud.
  • L’isolation et l’étanchéité à l’air permettent de conserver cette chaleur à l’intérieur.

 

L’effet de serre dans la maison marche à fond, résultat, si les températures extérieures peinent à dépasser 15 °C, l’intérieur de la maison frise parfois les 25°C, nécessitant même parfois d’ouvrir les fenêtres.

 

Les consommations spécifiques restent très dominantes

 

Toujours au dessus de 50% de la consommation totale, les consommations spécifiques (lave linge, réfrigérateur, ordinateur, cuisine…) sont toujours extrêmement stables.

 

Eau chaude, chauffage, ventilation : toujours très bas.

 

Les consommations d’eau chaude et de ventilation sont toujours assez constantes au cours de l’année. Ce qui fait la différence entre l’été et l’hiver provient du chauffage. En ce mois d’Octobre, la maison passive n’a toujours pas besoin de système de chauffage !

 

L’éclairage continue de monter… mais ne représente presque rien.

 

Si la hausse de la consommation d’éclairage est de 55% par rapport à Septembre, et 400 % par rapport à Juin. Ce poste ne représente toujours que 3 % de la consommation totale.

Bref, avant de mettre des ampoules basse consommation partout et de penser à éteindre les lumières, pensez à isoler !

Consommation Maison passive Septembre 2013

 

244 kWh, c’est la consommation de la maison passive en Septembre 2103. Soit exactement la même qu’en juillet.

Graphique

 

Chauffe eau solaire - maison passiveLe creux de consommation est passé

Septembre est un mois d’été, par conséquent, les consommations restent basses mais le point bas est au mois d’Août.

Le Soleil moins présent pour l’eau chaude mais plus d’ans la maison

Comment est-ce possible ?

Le soleil est plus bas en septembre, aussi il passe désormais sous les masques solaires (voir plus bas en juillet) et pénètre dans la maison.

Par contre le rayonnement est moins intense pour les panneaux solaires sur le toit.

 

Analyse des consommations en septembre pour les postes normalisés.

 

Il s’agit des cinq postes de consommation des logements qui entrent dans les critères de consommations pour les normes (comme le BBC).

  • Sur l’eau chaude, les apports solaire sont en baisses et donc la consommation du ballon d’eau chaude thermodynamique augmente.
  • La ventilation et le puits canadien consomment de manière régulière sur toute l’année.
  • Le chauffage est bien sûr toujours à zéro en ces mois d’été.
  • L’éclairage est en forte hausse (multiplié par deux et demi par rapport au mois d’Août) avec l’allongement des nuits.
  • La maison passive n’est pas climatisée..

 

Les consommations spécifiques font la majorité

 

Particularité de la maison passive, les consommations spécifiques (autres consommation dans le graphique) représentent la majorité de la consommation depuis Mai.

En effet ces consommations (lave linge, réfrigérateur, ordinateur, cuisine…) sont à peu près constantes sur toute l’année au alentours de 140 kWh/mois. La maison passive ne consommant quasiment rien pour les besoins de confort des occupants, les consommations spécifiques représentent la majorité des besoin.

 

Maison passive… Loin devant le BBC !

 

En regardant la consommation sur neuf moins, on constate que la maison passive rentre largement dans les critères BBC et même est deux fois meilleure.

 

Consommation Maison passive Août 2013

 

Les mois d’été restent bon pour la facture d’électricité !

L’éclairage, un retour en force.

 

Août est synonyme, à la fois de belles journées, mais aussi de jours plus court. Résultat les besoin en éclairages remontent ! Mais sans peser sur la consommation globale.

 

Été + congés = bon mois pour la consommation.

 

Sur les postes mesurés dans le BBC, tout baisse ou presque :

  • Eau chaude : théoriquement, les vacances devraient permettre une baisse. Mais j’ai aussi fait pas mal de bricolage. Ce qui engendre des douches supplémentaires. Le mois d’Août a aussi été moins ensoleillé, la pompe à chaleur a donc pris plus souvent le relais du chauffe eau solaire.
  • Le chauffage est inexistant.
  • La ventilation est en nette baisse grâce aux congés (elle devait être stable toute l’année).
  • Même remarque pour le puits canadien.

 

Consommation Maison passive Juillet 2013

Confort d’été à l’épreuve dans la maison passive.

 

Ce mois de juillet 2013 a enfin été clément côté météo, voir même très chaud. Je ne m’en plaindrais pas après ce printemps pluvieux.

Nous ne sommes pas partis en vacance ce mois ci, c’est donc une très belle occasion de tester le « mode été », c’est à dire… Éviter les surchauffes.

Le principe de la maison passive en hiver étant le chauffage solaire passif, autrement dit, on laisse rentrer le rayonnement solaire (baies vitrées) qui doit rester piégé à l’intérieur (isolation).

En été, cela peut devenir la fournaise ! Heureusement, plusieurs éléments assurent le confort d’été :

Casquette soleil

 

  • Casquettes pour couper le soleil en été : balcon et débords de toit

 

  • Stores à lame orientables : nous les laissons fermés toute la journée.

 

  • Puits canadien : qui rafraichi l’air entrant

 

  • VMC Double flux.

De plus, nous fermons les fenêtres dans la journée et les ouvrons la nuit. Résultat, la température n’a jamais dépassé les 24°C.

Côté consommations

 

Nous sommes descendus à 17,5 kWh/an/m² toutes énergies confondues ce mois ci !

Dans le détail :

  • L’éclairage arrive proche de 0, grâce au soleil et à la durée des jours.
  • Le chauffage est évidemment à 0.
  • La ventilation et le puits canadiens sont constant toute l’année (leur office étant le renouvellement de l’air).
  • L’eau chaude sanitaire est devenue presque entièrement solaire.

Au final 55% de la consommation est venue des « autres consommation » : électroménager, multimédia…

La moyenne sur 8 mois de suivi (1 Automne, 3 hivers, 3 printemps et 1 été) s’établit :

  • à 26 kWh/an/m² toutes énergies confondues.
  • Sur le mode de calcul BBC : 32,5 kWh énergie primaire/an/m² (le seuil BBC étant 50) sur les postes hors « autre consommation ».

 

Consommations antérieures à Juillet 2013

La maison est instrumentée pour mesurer différents postes de consommation, je suis donc mois pas mois les points suivants :

  • Compteur Général
  • Éclairage
  • Ventilation
  • Puits canadien
  • Chauffe eau solaire
  • Pompe à chaleur : pour le chauffage et pour l’eau chaude (ce qu’il reste à chauffer une fois que le soleil ait fait son travail).
  • Chauffage électrique (appoint)
  • Autres consommations

Voici donc le graphique des consommation entre Décembre 2012 et Juillet 2013

 

Les consommations sont ramenées en kWh/an/m², pourquoi ?

  • Tous les logements n’ont pas la même taille, il est plus facile de comparé.
  • Les chiffres donnés sur des diagnostiques performance énergétiques sont dans cette unité.

 

Pour que vous puissiez comparer facilement, les logements moyens en France sont entre 200 et 300 kWh/an/m² en ne comptant pas ce qui entre dans « autres consommations », c’est à dire l’électroménager et les appareils multimédias.

 

Analyse du graphique des consommation de la maison passive :

 

  • Sur la globalité : La consommation monte à 44 kWh/an/m² en janvier tout compris, si on enlève la partie « autres consommations », on arrive à 30 kWh/an/m². Soit… entre 6 et 10 fois moins que le logement moyen français (alors qu’il s’agit ici du pire de l’hiver et que nous avions augmenté la température de la maison suite à l’arrivée le 3 janvier de notre second enfant). Pour le reste, comme on peut s’y attendre, les consommations baisse avec l’arrivée des beaux jours.
  • L’éclairage : ne représente quasiment rien dans la consommation. On se rend compte ici que les lampes basse consommations ne servent à rien, elle ont permis de diviser par trois le poste de consommation le moins important !
  • La ventilation : Le renouvellement de l’air est important dans une maison passive car elle n’a pas de fuite, la ventilation doit donc tourner en permanence. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela ne représente pas grand chose.
  • Le puits canadien : Il sert de préchauffage de l’air entrant dans la maison en hivers et de « climatiseur » en été, il tourne aussi toute l’année et sa consommation ne varie pas trop.
  • La pompe à chaleur : Son utilité est double, elle sert à la fois à nous chauffer et à chauffer notre eau chaude quand le soleil ne suffit pas. Sa consommation est donc forte en hiver et très faible en été.
  • Le chauffe eau solaire : Il suit la courbe inverse de la pompe à chaleur, il fonctionne surtout aux beaux jours. Mais l’avantage c’est qu’il ne consomme quasiment rien (juste une pompe de 60 W pour chauffer 300 L d’eau).
  • Le chauffage électrique : Enfin, le radiateur, car il n’y en a qu’un seul dans toute la maison (dans la salle de bain). Il fonctionne en appoint, par contre, on constate que dès qu’il doit marché, sa consommation est énorme.
  • Les autres consommations : Il s’agit pour nous essentiellement de la machines à laver, le lave vaisselle, la cuisine et les ordinateurs. Nous ne consommons pas de télé.

Au final, sur 6 mois (hiver et printemps), la consommation moyenne est de 30 kWh/an/m².

 

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

 

(2 commentaires)

  1. k&c

    Sans compter Juillet Aout puisque nous habitons la maison depuis moins d’un an (et avec une partie des consommations estimée par EDF) nous en sommes de notre coté à 130kWh/h/m²
    (condition similaires: bébé à la maison hivers rigoureux)

    Ma maison est classe D

  2. flo77150

    pas mal les infos ^^bonne expérience ^^

Répondre à k&c Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge