«

Août 30

Nettoyage des bouches de VMC

Selon certaines études, le manque d’entretien des VMC serait responsable de 25% des départs d’incendies dans les combles des maisons. Au delà de ce constat sur les risques, la ventilation est surtout un gage de bonne qualité de l’air dans votre logement.

 

L’entretien de la VMC c’est quoi ?

Globalement, il y a 4 éléments à entretenir dans votre VMC :

  • les entrées d’air dans les menuiseries,
  • les bouches d’extraction,
  • les gaines et le moteur. Ces deux derniers doivent être plutôt réalisés par des professionnels.
  • Les filtres dans une VMC double flux

Les entrées d’air

 

Première chose, ne faites pas l’erreur de les boucher (pour faire des économies d’énergie comme certains le pensent). Les entrées d’air dans les menuiseries sont le point d’entrée de l’air neuf de votre maison. En les bouchant :

  • vous forcez sur le moteur de la VMC, ce qui créé des surconsommations et une dégradation plus rapide du caisson
  • vous empêchez de renouveler l’air de la maison de manière optimale. L’air neuf va passer par des fuites indésirables en créant des zones de moisissures (le long des portes ou des fenêtres). L’air ne sera pas renouvelé dans toutes les pièces créant des zones ou l’humidité, le CO2 ou les polluants intérieurs sont en trop forte concentration.



Les entrées d’air peuvent être nettoyées très facilement avec une éponge humide, une brosse ou un torchon. Faîtes-le régulièrement (au moins une fois par an) et de manière générale quand vous voyez des salissures apparaître à proximité.

 

Les bouches d’extraction

 

L’immense majorité des logements français étant équipés de VMC simple flux, il n’y a que des bouches d’extractions situées dans les pièces d’eau ( cuisine, salles de bain, WC, buanderies…). Par extension, si vous avez une VMC double flux, nettoyez aussi les bouches d’insufflation.

Leur entretien est à faire aussi régulièrement que les entrées d’air et se fait comme expliqué sur la vidéo du début de l’article.

 

Les Gaines

 

Théoriquement, et c’est dans le décret qui encadre la VMC depuis 1982, les gaines de VMC doivent être nettoyables avec un goupillon. Malheureusement, dans la plupart des cas, vous êtes équipés de gaines souples de type accordéon qui non seulement se salissent très vite, mais en plus ne sont pas nettoyables.

Lorsque c’est possible, il faut le faire faire par des professionnels équipés.

 

Le moteur

 

Le moteur de la VMC est le réceptacle de tous les déchets qui arrivent jusqu’à lui (c’est un peu comme la mer pour le plastique). Graisse, moisissures, poussières, tout y va. Lorsque le moteur est encrassé, il fonctionne moins bien, il est aussi susceptible alors de prendre feu.

Aussi, le moteur de votre VMC doit être accessible et nettoyé par un professionnel tous les 3 à 5 ans.



Quels sont les bénéfices de l’entretien de la VMC ?

 

  • Économique : votre VMC dure plus longtemps.
  • Sanitaire : l’air de votre maison est plus sain
  • Sécuritaire : vous diminuez le risque d’incendie dans votre logement.

 

Vous vous posez des questions sur votre VMC, n’hésitez pas à en faire par dans les commentaires ci-dessous, je tâcherai d’y répondre. Si vous êtes en Normandie, je suis aussi susceptible de vous aider directement. Dans le cadre de mon métier de rénovation énergétique de l’habitat, je fais aussi le dimensionnement, l’installation ou le remplacement et l’entretien des VMC c’est un élément incontournable du confort de l’habitat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge