«

»

Sep 19

VMC double flux thermodynamique – changement de compresseur

Objectif 15 - construction - rénovation

En juin 2016, c’est la panne sur la VMC double flux thermodynamique (un système combiné tout Genvex) dans notre maison passive en Normandie. Pour comprendre ce qui m’est arrivé, rendez vous sur l’article du 3 Août : Panne sur la VMC double flux. Parlons un peu des ces 3 mois sans chauffe eau puis de la réparation.

Ventilation maison passive VMC double flux et puits canadien

Une panne qui n’a pas eu de grosse conséquence sur la vie quotidienne

 

Une semaine sans VMC… Compliqué !

 

Au moment de la panne, le compresseur faisait disjoncter le différentiel sur une partie de la maison. Bref, il a fallu débrancher le système. En conséquence, nous n’avions plus de chauffe-eau hormis le solaire et nous n’avions plus non plus de VMC double flux. Pour le chauffe-eau, ce n’est pas un problème (nous verrons plus bas pourquoi). Par contre, une maison passive sans sa VMC double flux, cela peut poser quelques problèmes. La maison ayant une très bonne étanchéité à l’air (l’exigence pour le passif est quatre fois plus élevée sur ce poste que pour la RT 2102), l’absence de ventilation entraine :

  • Une augmentation de l’humidité
  • Une augmentation du CO2

Bouche de ventilation

 

Pour palier à ce problème, nous avons laissé un certain nombre de fenêtres ouvertes en permanence. L’idée est d’ouvrir sur des façades opposées, dans le sens des vents dominants afin d’assurer un bon balayage de la maison.

Heureusement, nous avons des oscillobattants (c’est mieux contre la pluie et les intrusions) et nous étions au mois de Juin (même s’il a été assez pourri au niveau météo, la température reste quand même convenable).





Au bout de cette semaine, le technicien des Airelles (le constructeur de la maison) est passé débrancher le compresseur à l’intérieur de la Genvex afin que nous puissions utiliser la VMC dans faire disjoncter.

VMC double flux thermodynamique maison passive 27

2 mois et demis… sans soucis

 

Par la suite, nous n’avions plus de chauffe-eau thermodynamique, ni de chauffage. Cependant, il s’agissait des mois de juin, juillet et août :

  • Pour le chauffage… Déjà que la maison n’en a que très peu besoin en hiver, alors en été…
  • Pour l’eau chaude, nous sommes aussi équipé d’un chauffe-eau solaire qui a produit largement l’eau chaude nécessaire durant la période (j’en parle plus précisément dans l’article du 19 août)

Si vraiment, nous avions eu beaucoup de jours gris, il me restait la possibilité de mettre en route la résistance électrique d’appoint dans le chauffe-eau. Mais cela entraine une forte hausse des consommations (et ça, je n’aime pas) !

Chauffe eau solaire - économie de kWh

Réparation compliquée

 

La réparation a été assez complexe car les entreprises qui mettent les doigts dans ces jouets là ne courent pas les rues. Et de plus, les systèmes combinés VMC double flux thermodynamique sont certes compacts mais difficile d’accès pour les maintenances et les réparations.

Pompe à chaleur de la VMC double flux thermodynamique

Pompe à chaleur de la VMC double flux thermodynamique

Il a donc fallu deux interventions du réparateur (et un peu de recherche de sa part entre les deux) pour arriver à changer le compresseur.

Bref :

  • Une panne début juin ;
  • Une intervention mi juin pour permettre la ventilation de fonctionner
  • Une intervention en juillet qui se solde par un échec
  • Une dernière intervention fin août qui solde le problème

 

Le coût de l’opération

 

Pour une telle panne, il m’a fallu débourser :

  • 350 € de compresseur
  • 900 € d’intervention (et les entreprises ont été sympa vu le temps passé)

 

Changement dans les réglages

 

Pour ma part, j’ai profité de cette panne pour retravailler mes réglages afin de consommer mois et de moins solliciter cette pompe à chaleur.

Technologie smart home pour piloter une maison passive

Jusqu’à présent mon réglage était le suivant :55°C tout le temps dans le ballon thermodynamique.

Aujourd’hui, j’ai fait le choix suivant :

  • Température de consigne à 40°C dans le ballon thermodynamique. Cela sollicite nettement moins la pompe à chaleur qui, de plus, fonctionne dans une plage où son COP est meilleur. Par ailleurs, la température de mon chauffe eau solaire (situé en amont) dépasse très souvent les 40°C et donc, le ballon thermodynamique voit déjà arriver de l’eau à bonne température. Mais à 40°C, même si les risques sont faible dans les maisons individuelles, les légionelles sont susceptible de se reproduire.
  • J’ai la possibilité dans les réglages de faire une montée à 60°C par résistance électrique toutes les semaines pour désinfecter le ballon . ça consomme un peu, mais ce n’est qu’on fois par semaine.
  • Pour le reste, le chauffe eau solaire assure une bonne partie voir la totalité du travail avec une grosse efficacité énergétique.

 

Nous verrons dans les prochains mois si ces changements impactent ma consommation.




 

Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaire pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge