«

»

Nov 21

Avantages et inconvénients des panneaux solaires photovoltaïques

Objectif 15 - construction - rénovation

 

Un appel téléphonique publicitaire ? En 2013, 3 fois sur 4 c’est pour que je fasse installer chez moi des panneaux photovoltaïques. Arguments avancés : ce serait écologique, très rentable, cela s’autofinancerait, blablabla… Vous y croyez vous ?

Panneau-solaire-photovoltaïque1

 

La vérité, c’est qu’il faut se méfier. Pourtant les panneaux photovoltaïques ont tout de même beaucoup d’atouts. Je vais donc tenter de démêler le vrai du faux !

 

Un investissement écologique ?

 

Sans contestes, le panneau photovoltaïque est un moyen de production d’électricité renouvelable. Néanmoins, il présente plusieurs inconvénients :

  • Faibles rendements : les rendements de conversion de l’énergie solaire en électricité via ces panneaux sont actuellement inférieurs à 15%, soit très en dessous des rendements obtenus avec le solaire thermique (voir aussi article sur la différence entre solaire thermique et photovoltaïque).
  • Technologie gourmande à fabriquer : la fabrication des panneaux solaires (silicium) demande beaucoup d’énergie. Un panneau posé dans le sud de la France doit fonctionner plusieurs années pour « rembourser » son énergie de fabrication. De plus il sont souvent fabriqués en Chine avec de l’énergie à base de charbon. Leur bilan CO2 n’est donc pas forcément positif, même sur le long terme.
  • La production ne s’adapte pas à la demande : A midi le 21 Juin, il est probable que vous n’ayez pas de besoin électriques. Votre panneau produit donc inutilement. Mais on revend sur le réseau allez-vous me dire. Mais le 21 juin à midi, il n’y a pas grand monde qui a besoin d’électricité. Il faut donc que quelqu’un coupe les centrales nucléaires pour permettre au panneaux solaires de produire. C’est remplacer une énergie sans CO2 par une énergie sans CO2. Et de toute façon, la centrale nucléaire au ralenti est aussi dangereuse qu’en charge.
  • Ils sont difficiles à recycler.

 

Un investissement rentable ?

 

Aujourd’hui (2013), les panneaux solaires bénéficient d’aides de l’État de quatre types :

  • Un crédit d’impôt de 11% sur l’achat du matériel.
  • Un taux de TVA réduit à 7% si votre habitation a plus de 2 ans.
  • Une exonération d’impôt sur le revenu sur la vente de l’électricité issue de ces panneaux.
  • Un tarif de rachat de l’électricité produite qui est au maximum de 31,59 centimes/kWh (début 2013) ré indexé chaque trimestre ; soit un tarif 3 fois plus cher que l’électricité classique.

Cela rend évidement l’investissement intéressant, mais il convient de bien faire son calcul.

Attention : il faut bien étudier la production éventuelle !

 

L’investissement peut s’avérer ne pas être si intéressant que cela :

  • L’énergie la moins chère est toujours celle qu’on ne consomme pas, il faut donc comparer l’investissement dans un panneau solaire à un investissement dans l’isolation.
  • Si vous habitez une région peu ensoleillée, la production sera très faible.
  • Si votre toit n’est pas bien orienté au sud, la production diminuera.
  • Si vous avez des obstacles (arbres, cheminées), il est possible d’avoir de grosses pertes.

 

Par conséquent : Attention, Attention et Attention ! Il y a beaucoup d’arnaques dans le domaine !

 

 

Où est-il le plus intéressant de mettre du photovoltaïque ?

 

Toutes les régions de France ne sont pas logées à la même enseigne ! Mais faîtes attention tout de même. Il y a deux types de cartes d’ensoleillement :

  • Le nombre d’heures de soleil par an

ensoleillement en heures en france

 

  • L’énergie solaire reçue

carte ensoleillement en KWhm2

 

Pourquoi ces deux cartes sont elles différentes ?

 

Parce que quand le soleil brille dans une région du nord, le sol reçoit moins de puissance que lorsque c’est dans une région du sud. Ainsi, La Rochelle est située dans une région du nord bien ensoleillée, et bénéficie de 2330h de soleil par an, soit 400h de plus qu’à Biarritz. Mais l’énergie reçue au sol est sensiblement la même pour ces deux villes.

 

La carte à regarder est celle de l’énergie solaire reçue et non celle des heures d’ensoleillement. Que constate-t-on ?

 

  • Globalement, plus on va vers le sud, mieux c’est. La production des panneaux sera le double en Provence – Côte d’Azur que dans le département du Nord. Cela veut dire qu’un Nordiste devra attendre deux fois plus longtemps pour que son investissement soit remboursé !
  • Pour une même latitude, Brest est nettement mieux lotie que Strasbourg. Mais à l’inverse, Biarritz est moins avantagée que Marseille.

 

N’espérez donc pas réaliser un investissement très rentable dans le photovoltaïque si vous habitez les régions suivantes :

  • Haute Normandie
  • Picardie
  • Ile de France
  • Nord-Pas de Calais
  • Champagne-Ardenne
  • Lorraine
  • Alsace

Le photovoltaïque est-il une priorité pour mon logement ?

 

Cela dépend de votre logement et de vos convictions !

  • Le photovoltaïque n’apporte pas de confort supplémentaire à votre logement.
  • Par contre, il apporte des revenus nouveaux.

 

Je conseillerais de penser aux panneaux photovoltaïques si :

 

Dernier point : méfiez vous des arnaqueurs ! N’investissez que si :

  • L’entreprise vous présente une étude spécifique à votre logement.
  • L’entreprise vous laisse le choix de la banque pour financer votre projet.

 

 

Mon avis est que le photovoltaïque est éventuellement un plus, mais ce n’est pas la panacée en terme d’amélioration de l’habitat.

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Gwen

    Tu connais le site mices.fr ? Une autre vision du panneau photovoltaïque..
    Gwen Articles récents…Petit gain sur les sacs poubelles: +20 euros.My Profile

    1. admin

      La différence, c’est que moi, je ne suis pas un vendeur de panneaux photovoltaïque. Demande à Renault si ses voitures polluent !

  2. Gwen

    Moi non plus!
    seulement, on peut distinguer l’aspect « impact environnementale » de l’aspect « philosophie » du machin. Si demain les rendements augmentent et que la filière de recyclage s’améliore, je trouve le principe plutot bienveillant. Les voitures d’hier polluent plus que les voitures de demain… mais elles polluent et tout le monde en achete.
    Au final, j’en conclue que tu connaissais!
    Gwen Articles récents…Petit gain sur les sacs poubelles: +20 euros.My Profile

    1. admin

      Non, je ne connaissait pas. Je suis aller voir.

      Sur la philosophie de panneaux PV, aujourd’hui, surtout s’ils sont fabriqués en chine (ce qui est un pléonasme), il est pire d’en mettre que de ne rien faire car :
      – Leur énorme énergie grise (15 % de l’énergie qu’il produiront dans leur vie) est faite (en chine) à base de charbon, 7 fois plus émetteur de CO2 que l’énergie produite aujourd’hui dans la mix français. Si on fait 15 x 7, on tombe sur 105. Bref, si on émettait 100 de CO2 en ne faisant rien, on émettra 105 en mettant un panneau chinois. Bref, ça sert à rien écologiquement et ça coûte cher à l’état. Par comparaison, l’éolien est fabriqué en Allemagne avec une énergie grise de 8% et une intensité carbone 3 fois supérieur à celle de la France. Donc on arrive à 8 x 3 = 24 soit, hors problème de déstabilisation du réseau, une éolienne permet de réduire la production de CO2 de 76%, pour un prix du kWh 3 fois moindre.

      – Venons donc au problème réseau ! Là, l’éolien et le PV sont dans le même sac : ils produisent… quand la nature le veut bien. S’il y a du soleil à Midi, ou du vent à 3h du mat, il faut évacuer le courant quelque part. S’il n’y a pas de vent à 20h, il faut bien trouver le courant quelque part. Sachant que l’électricité ne se stock pas, c’est un casse tête. Autre élément du casse tête, en France, cocorico, on a des centrales nucléaires qui produisent 80 % de l’électricité. Si c’est un bon point pour le CO2, c’en est un très mauvais pour la souplesse. Bref, si un nuage passe devant tous les panneaux solaires d’une région pareil pour les éoliennes), les centrales nucléaires ne peuvent pas répondre dans l’instant. Alors, on fait appelle à des énergies dites « pilotables ». Elles sont composées des barrages de montagne (en gros 5% de la capacité installée) et… au centrales a énergies fossiles (10% de la capacité).
      Bref, si on a 5% du mix électrique avec des éoliennes et des panneaux PV, on peut encore gérer le réseau sans émettre de CO2 grâce aux barrages. Si on a 15%, il faudra temporairement faire appelle aux centrales fossiles, ce qui réduira l’avantage en CO2 des panneaux PV (si tenté qu’il y en ait un) et des Éoliennes. Au delà de 15%… On est dans la m… C’est le cas de nos amis allemands aujourd’hui.

      Donc les panneaux PV (et les éoliennes) oui, oui, oui. Mais sous certaines conditions :
      – Fabrication en Europe de l’Ouest.
      – Amélioration des rendements, pour minimiser l’énergie grise.
      – Diminution des coûts.
      – Et avancées technologiques significatives sur le stockage de l’énergie et la gestion du réseau (smart-grid).

      Par contre, pour ce qui est de la chaleur renouvelables, elle présente les avantages que n’ont pas les éoliennes : la chaleur se stocke sous forme d’eau chaude qui peut être réutilisée en chauffage ou en eau chaude sanitaire, plus tard avec des pertes très faibles. Avantage aux panneaux solaires thermiques. En pus de ces atouts, on trouve le bois et le biogaz : qui eux sont stockables avant même d’être brûlés.

      Pour les voitures, elles sont déjà là et elles polluent déjà, il est donc préférable d’en acheter une qui pollue moins que la précédente (énergie grise incluse tout de même).

  3. Gwen

    Ce qui me plait le plus dans ce systeme c’est le principe de produire non pas en autarcie complete en bardant mon toit de panneaux, qui sont comme tu le dis pires que pires, mais d’effacer autant que possible la puissance consommé en veille. Dans cet aspect, pas de stockage: ta maison consomme 200w à minima (frigo and co, veille d’appareil lamda, réveil, box) et on reduit cette veille à 0 en journée ensoleillée.
    Certes le pb majeur du réseau réside dans les variations mais ce nuage qui passe me masque certe, mais qq temps apres il masque mon voisin… si tout le monde a une production solaire, elle sera masquée tour à tour: variation plus limitée.
    après je n’ai pas les courbes de conso nationale. Il faudrait connaitre les pics et les creux.
    Gwen Articles récents…Petit gain sur les sacs poubelles: +20 euros.My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge