«

»

Oct 27

Comment économiser un mois de chauffage au début de l’hiver

Un mois de chauffage gratuit fin Novembre et début Décembre, impossible ? Non, en utilisant le soleil de Septembre et d’Octobre, nous arrivons à réduire à néant nos besoins de chauffage lors des premières semaines de froid.

 

 

Le soleil et la maison passive : un scénario pour l’été, un autre pour l’hiver, mais pour l’automne ?

 

Dans la maison passive (hors des zones méditerranéenne où le concept est différent), il y a deux principes à respecter avec le soleil dès la conception du bâtiment) :

  • En hiver : il faut le laisser massivement entrer dans la maison. Là, la chaleur piégée fera office de chauffage. Pour cela, outre l’isolation parfaite de la maison, il faut largement orienter les ouvertures vers le Sud. Cela fonctionne à merveille les jours de froids sec où le soleil est bien présent. Moins bien les jours gris.
  • En été : il faut éviter au maximum la pénétration du soleil dans la maison. Pas facile quand on a orienté délibérément les fenêtres vers le sud ? En réalité, ça n’est pas si compliqué, car le soleil passe beaucoup plus haut dans le ciel d’été. Il suffit alors de mettre en place des masques adaptés (balcons, débords de toit, pergola… Leur géométrie doit être étudiée en fonction du lieu où on se trouve. Pour améliorer le tout, il convient d’ajouter des brises soleil à lames orientables pour éviter les derniers rayons qui pourraient passer. Dès lors que le soleil ne pénètre plus, la maison passive reste fraiche en été grâce à son bon niveau d’isolation.

 

Mais aux autres saisons, lorsqu’il fait moins froid, mais que les masques n’arrêtent pas le rayonnement solaire ?

Les risques de surchauffe existent, particulièrement en Avril/Mai et Septembre/Octobre. Pas de panique pour autant, les stores brises soleil orientables sont là pour ça. Par ailleurs, les nuits encore fraiches permettent d’assurer un refroidissement en ouvrant les fenêtres les soir (oui, on ouvre les fenêtres dans une maison passive).



Laisser la surchauffe d’Automne pour éviter du chauffage en hiver

 

Depuis quelques années, j’ai décidé d’avoir une autre gestion de la chaleur de la maison en automne. En effet, en temps normal, nous nous protégeons du rayonnement en automne, et… Fin Novembre/début Décembre, les fraicheur associée aux jours courts et souvent gris obligent l’appoint de chauffage à se mettre en route.

Évidemment, le chauffage dans une maison passive, c’est moins de 600 W (l’équivalent d’un petit radiateur électrique) pour toute la maison. Mais quand même, c’est du nucléaire !

 

La chaleur : 3 modes de propagations, 2 façons de la ressentir

 

Pour rappel, la chaleur se propage de trois manière différentes :

  • La conduction : la chaleur progresse tranquillement d’une molécule à sa voisine. C’est le mode majeur de propagation dans les murs ou les toits.
  • La convection : la chaleur se déplacement avec le mouvement. C’est le cas dans l’air ou dans l’eau.
  • Le rayonnement : la chaleur est transportée par du rayonnement électromagnétique qui traverse le vide, l’air, les fenêtres, mais pas les murs.

De notre côté, nous ressentons deux choses :

  • La température de l’air autour de nous (par conduction et essentiellement par convection).
  • Le rayonnement qui arrive sur nous.

Le ressenti est la moyenne des deux !

 

Utiliser les différentes formes de la chaleur pour emmagasiner l’énergie sans étouffer dans la maison.

 

En automne, il reste de belles journées ensoleillées, mais le fond de l’air commence à être froid. On peut exploiter astucieusement ce phénomène :

  • Laisser le soleil entrer massivement dans la maison : cela va réchauffer considérablement les murs et surtout le sol. Mais aussi indirectement… l’air !
  • Pour l’air, il suffit de le refroidir en ouvrant les fenêtres.

 

 

125 fois plus de chaleur dans la dalle que dans l’air de la maison !

 

En laissant le soleil chauffer la dalle, on emmagasine une quantité phénoménale de chaleur. En effet, le béton a une capacité calorifique 200 fois plus grande que l’air. Bref, lorsqu’on refroidi l’air en ouvrant les fenêtre, on ne perd pas les calories stockées dans la dalle.

 

Ainsi, pendant plusieurs semaines, la dalle resituera tranquillement ses calories à l’air, servant ainsi de dalle chauffante gratuite).

 

N’hésitez pas à me contacter pour des renseignements complémentaires. Vous pouvez aussi laisser vos commentaires sous l’article et pensez à le partager sur les réseaux sociaux s’il vous a plu.



Vous vous posez des questions sur l’isolation de votre logement ?

Vous voulez faire des économies d’énergie ?

Vous souhaitez réaliser un bilan énergétique et économique de votre logement ?

Je possède les outils nécessaire pour vous aider et vous guider dans une démarche de maîtrise de l’énergie de votre logement. Je peux aussi concevoir et réaliser vos travaux d’économie d’énergie sur tous les corps d’état.

Vous souhaitez faire construire une maison passive en Normandie ou rénover votre habitat en Normandie, contactez moi, je peux vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge