«

»

Déc 30

Les ponts thermiques : un ennemi méconnu des économies d’énergies



Qu’appelle-t-on les ponts thermiques ? Ce sont les endroits où la chaleur de votre logement va réussir à franchir vos barrières d’isolation ! Où sont-ils ? Bien cachés, mais je vais vous aider à les traquer !

 camera-infrarouge2

 

1. Les ponts thermiques sont nombreux… et coûteux !

 

Les ponts thermiques se trouvent en de multiples endroits de votre logement :

A eux seuls, les ponts thermiques peuvent représenter, selon votre logement, 5 à 20% de vos pertes thermiques et un surcoût considérable pour votre facture de chauffage. Il convient donc de les identifier… Et de les traiter !

 

2. Les jonctions plancher mur

 

Une petite image vaut mieux qu’un grand discours.

pont-thermique3

Il s’agit ici d’une image prise avec une caméra thermique, permettant de mettre en valeur en image les pertes de chaleur d’un bâtiment.

La caméra thermique permet de mettre en valeur les zones de déperdition de chaleur. Et que voit-on ?

On perçoit les murs porteurs et les planchers à l’intérieur de la maison. Cela veut dire que la chaleur fuit la maison par ces endroits. Ce sont des ponts thermiques de jonction par excellence.

 

2.1. Que trouve-t-on dans les ponts thermiques de jonction ?

 

Jonction_plancher_bas-mur_extérieur_2

Jonction plancher bas/mur extérieur

Jonction_plancher_haut-mur_extérieur_2

Jonction plancher haut/mur extérieur

 Pont_balcon

Jonction plancher intermédiaire/mur et balcon.

 

On constate que partout où un mur porteur rejoint un autre mur ou un plancher, il y a un pont thermique.

Comment y remédier ? Il y a plusieurs façons de traiter les ponts thermiques de jonction.

 

2.2. Isolation par l’extérieur

 

En isolant par l’extérieur, vous faîtes d’une pierre… non pas deux, mais trois coups :

  • Amélioration de l’isolation globale.
  • Pas de perte de surface.
  • Et traitement des ponts thermiques de jonction !

comment-isoler-maison-exterieur

Cependant, vous modifiez l’aspect architectural de votre logement (ce n’est pas grave si vous avec un pavillon en lotissement, cela le devient si vous êtes dans une chaumière ancienne à colombage) et vous ne traitez pas tous les ponts thermiques (notamment ceux de la jonction du plancher bas avec les murs) !

 

2.3. La chape flottante

 

Pour lutter contre les ponts thermiques du plancher du rez-de-chaussée et du bas des murs, le meilleur moyen est de réaliser une chape flottante. C’est-à-dire qu’on coule ladite chape sur un isolant.

Chape_sur_isolant

La chape en gris foncé se trouve complètement isolée du plancher bas et du mur.

 

2.4. Les rupteurs thermiques

 

Impossibles à mettre en place dans la rénovation, les rupteurs thermiques sont aussi nettement moins efficaces que l’isolation par l’extérieur. Le principe du rupteur thermique est de mettre une petite zone isolante en bout de dalle.

Rupteur_thermique_jonction_plancher_intermédiaire-mur_extérieur

 

3. Les jonctions mur/toit

 

Ce pont thermique est double :

  • C’est une rupture dans la continuité de l’isolation (comme pour les jonctions mur/plancher)
  • C’est une source de fuite d’air.

Pont thermique mur toit

 

Nous savons bien isoler un mur, nous savons bien isoler une toiture, mais l’isolation de la jonction entre les deux est toujours délicate :

  • Il y a changement de type de procédé constructif (maçonnerie pour les murs, charpente en bois pour le toit).
  • Il y a changement d’angle (vertical pour le mur, oblique pour le toit)

 

C’est un pont difficile à traiter !

  • Par l’extérieur, le débord du toit à tendance à gêner.
  • Par l’intérieur, on peut arriver à une bonne isolation. Cependant, il faut faire attention de ne pas reporter le problème au plancher inférieur. Il faudra aussi travailler sur l’étanchéité à l’air

 

4. Les huisseries

 

camera-thermique

Les huisseries sont source de plusieurs types de ponts thermiques :ponts-thermiques-isolation-logement

  • Les seuils, qui forment souvent un lien en maçonnerie reliant directement l’intérieur et l’extérieur.
  • L’encadrement des huisseries est aussi souvent une zone où l’isolation fait défaut.
  • Les huisseries sont sources de fuite d’air : au niveau des ouvrants, des serrures, mais aussi du cadre s’il y a eu une mauvaise pose.
  • Les coffres de volets roulants, sources à la fois de rupture dans la continuité de l’isolation ET de fuites d’air.

2011-01-13 014

Les solutions sont donc de plusieurs ordres :

  • Les huisseries en elles-mêmes doivent être de bonne qualité et intégrer les éléments suivants :
    • Rupteurs thermiques au niveau du cadre.
    • Joints d’étanchéité au niveau des ouvrants.
    • Serrures sans fuites.
    • La pose doit être faite avec soin afin que :
      • Le cadre et la maçonnerie de la maison soient bien ajustés.
      • Les réglages entre le cadre et les ouvrants soient corrects.
      • Au niveau des seuils, il faut au moins un rupteur thermique.
      • L’isolation par l’extérieur, qui est comprise dans le cadre de l’huisserie, est un plus appréciable.2011-01-13 015

5. Les gaines techniques

boite-encastrement-eurohm-bbc-simple-diam-67mm-prof-40mm

Les gaines techniques sont souvent négligées, elles sont pourtant à l’origine de deux types de ponts thermiques :

  • Une rupture dans la continuité de l’isolation ou bien un tassement.
  • Des fuites d’air qui mènent directement hors de la maison !

 

Pour les fuites d’air, il y a deux niveaux :

  1. Au niveau des boîtes d’encastrement situées juste derrière vos interrupteurs et vos prises. Il existe aujourd’hui des boîtes étanches qui solutionnent le problème.
  2. Au niveau de l’arrivée depuis l’extérieur, il y a un véritable courant d’air, surtout s’il y a uneVide pour gaines techniquesdifférence de pression avec l’intérieur. Dans ce cas, la meilleure solution est de boucher les gaines avec de la mousse expansée, un bouchon de caoutchouc, ou encore du polystyrène extrudé…

 

Quand à la difficulté concernant la continuité dans l’isolation, il s’agit d’un problème de soin de mise en œuvre. L’idéal, en construction comme en rénovation, est de créer un doublage dans vos parois pour passer les gaines.

 

Conclusion

 

Les ponts thermiques représentent une source importante de déperdition de l’énergie et augmentent la facture de chauffage. Aussi, il est important de les traiter. A chaque pont thermique sa solution. Evidemment, certains ponts thermiques structurels (ex : les ponts mur/planchers) demandent un investissement important pour les combattre (isolation par l’extérieur), mais d’autres sont nettement plus faciles à gérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge