«

»

Sep 12

J’en ai marre de me faire démarcher pour des panneaux photovoltaïques



Aujourd’hui, coup de gueule. Je viens de recevoir le dixième appel du mois pour mettre des panneaux solaires photovoltaïques chez moi  dans l’Eure !

Panneau-solaire-photovoltaïque1

Des méthodes marketing douteuses

 

En premier lieu, je trouve que les méthodes d’approche marketing sont douteuses :

  • Appels téléphoniques depuis un plateau délocalisé. C’est socialement irresponsable !
  • Vente de défiscalisation.
  • Vente de crédits bancaires avec des montages opaques.

 

Ma maison est idéalement orienté ! Et j’utilise déjà l’énergie solaire.consommation maison passive

 

Je précise que ma maison est très bien orientée pour l’utilisation de lénergie solaire. Je l’ai d’ailleurs faite construire dans cette optique !

Aujourd’hui, j’utilise déjà l’énergie solaire sous deux formes :

  • Énergie solaire passive : je laisse entrer le soleil dans le maison. Cette dernière étant parfaitement isolée, c’est mon unique chauffage. La meilleure utilisation du soleil !
  • Chauffe eau solaire thermique : pourquoi faire des panneaux complexes en silicium alors qu’un tuyau d’eau sous une vitre suffit ? Mon chauffe eau solaire me produit 60% de mon eau chaude dans l’année.

Mais je n’utilise pas et je n’utiliserai pas de panneaux photovoltaïques tant qu’il n’y aura pas eu de saut technologique.

 

Le panneau solaire photovoltaïque dans le nord de la France est il rentable ?

 

Une petite étude économique s’impose.

 

Installation de 9 kWc (kW crête) sur une toiture intégrée, soit environ 60 m² de toiture dans l’Eure.

  • Prix d’achat : 3 €/Wc + 1000 € de raccordement : 28 000 €
  • Crédit d’impôt : 11 % dans la limite de 16000 € (pour un couple) : 1760 €

Soit un prix d’achat de 26 240 €.

 

Pour l’utilisation :

  • Production annuelle : 900 kWh/an/Wc (si on est bien orienté) et 1% de perte chaque année.
  • Rachat du kWh : 0.30 €/kWh (j’arrondis au dessus) pendant 20 ans.
  • Amortissement sur 20 ans : 5%/an du prix de départ soit 1321 €/an.

 

Cela fait un revenu de : 900 x 9 x 0.30 – 1120 € = 1109 €

La rentabilité la première année est donc de 4%, puis elle baisse.

 

Faisons donc une simulation sur 20 ans :

 

Année Production en kWh Revenu brut Amortissement Revenu net Rendement
1 8 100.00 2 430.00 € 1 321.00 € 1 109.00 € 4.20%
2 8 019.00 2 405.70 € 1 321.00 € 1 084.70 € 4.11%
3 7 938.00 2 381.40 € 1 321.00 € 1 060.40 € 4.01%
4 7 857.00 2 357.10 € 1 321.00 € 1 036.10 € 3.92%
5 7 776.00 2 332.80 € 1 321.00 € 1 011.80 € 3.83%
6 7 695.00 2 308.50 € 1 321.00 € 987.50 € 3.74%
7 7 614.00 2 284.20 € 1 321.00 € 963.20 € 3.65%
8 7 533.00 2 259.90 € 1 321.00 € 938.90 € 3.55%
9 7 452.00 2 235.60 € 1 321.00 € 914.60 € 3.46%
10 7 371.00 2 211.30 € 1 321.00 € 890.30 € 3.37%
11 7 290.00 2 187.00 € 1 321.00 € 866.00 € 3.28%
12 7 209.00 2 162.70 € 1 321.00 € 841.70 € 3.19%
13 7 128.00 2 138.40 € 1 321.00 € 817.40 € 3.09%
14 7 047.00 2 114.10 € 1 321.00 € 793.10 € 3.00%
15 6 966.00 2 089.80 € 1 321.00 € 768.80 € 2.91%
16 6 885.00 2 065.50 € 1 321.00 € 744.50 € 2.82%
17 6 804.00 2 041.20 € 1 321.00 € 720.20 € 2.73%
18 6 723.00 2 016.90 € 1 321.00 € 695.90 € 2.63%
19 6 642.00 1 992.60 € 1 321.00 € 671.60 € 2.54%
20 6 561.00 1 968.30 € 1 321.00 € 647.30 € 2.45%

 

On constate que les rendements restent sur 20 ans entre 2,45 et 4,2 %. L’investissement est donc économiquement rentable sans être juteux. On obtient les mêmes rendements sans risque sur une assurance vie.

 

Est-il possible d’autofinancer une installation solaire photovoltaïque dans le nord de la France ?

 

Évidemment, tout le monde n’a pas 26 000 € à sortir de derrière les fagots. Certains seront donc tenté d’emprunter. Les démarcheurs téléphoniques me disent que je peux tout emprunter !

 

Un prêt de 26 420 € sur 20 ans, ça fait un taux de 3,25 %, avec une assurance à 0.3% et des frais de cautionnement et bancaires de 750 €, on arrive à une mensualité de 160,79 €. Il faut donc sortir 1930 €/an.

Le revenus brut annuels étant supérieurs à 1968 €, il est donc possible de tout emprunter. Cela vous fait un revenu passif de 22 €/mois.

Les risques de l’investissement photovoltaïque ?

 

Évidemment, l’installation peut tomber en panne. Mais il n’y a pas que ça !

D’abords, il faut que votre installateur ne soit pas un escroc. Malheureusement, les aides de l’état attirent les opportunistes qui nuisent à la qualité du reste de la profession.

Ensuite, vous ne produisez pas tout le temps. En hiver, quand il fait gris, vous ne produisez pas ! Par contre, la banque vous demandera des mensualités tous les mois (soleil ou pas) !

 

Merci les subventions sur le solaire photovoltaïque !

 

Le prix de revient du kWh à la production en France est entre 2 centimes (pour l’hydraulique) et 15 centimes (pour le pétrole). Avec une moyenne entre 4 et 7 centimes (selon les périodes et les centrales en fonctionnement).

 

L’État oblige EDF à vous racheter vos kWh à 30 centimes. Donc, 4 à 5 fois le prix. En investissant sur du panneau solaire, vous faites une opération rentable économiquement en vivant au crochet de l’état.

 

Je rappelle que le tarif est valable 20 ans, après, débrouillez vous ! D’autre part, si on pouvait avoir confiance en l’État jusqu’à récemment, qu’en sera-t-il demain avec la crise de la dette ?

 

De toute manière, ce que vous gagnez sur votre toit, vous le payez dans la CSPE sur votre facture d’électricité.

 

Économique, mais pas écologique !

 

Pas écologique le panneau solaire photovoltaïque ? Eh non, pas partout !

 

Les panneaux photovoltaïques émetteurs de CO2 !

 

 

Quand vous mettez un panneau photovoltaïque chez vous que ce passe-t-il ?

  • Il est souvent fabriqué en Chine
  • La Chine produit la majeur partie de son énergie à partir du charbon, résultat, le kWh chinois émet 1000 g de CO2.
  • Un panneau photovoltaïque est gourmand à fabriquer 2500 kWh/kWc (selon Hespul)
  • Un panneau de 1kWc fabriqué en Chine produira donc : 1000 g x 2500 = 2500 kg de CO2
  • On sait que le kWc dans le nord de la France produira 815 kWh/an pendant 20 ans (en tenant compte de la baisse de la production chaque année), il produira donc 16 300 kWh dans sa vie sans émettre un seul gramme de CO2.
  • Sa production vient se substituer à la production électrique française qui émet 145 g CO2/kWh. Le panneau solaire évite donc : 16 300 x 145 g = 2 360 kg de CO2 évités

 

Vous installez un panneau photovoltaïque chez vous :

  • Vous émettez 2,5 tonne de CO2 tout de suite.
  • Vous évitez la production de 2,36 tonnes de CO2 sur 20 ans.

Au final, vous avez produit 140 kg de plus de CO2 par kWc installés que si vous n’aviez rien fait ! Vous participez donc à la hausse des émission de gaz à effet de serre.

 

Déstabilisation du réseau électrique

 

Quand vous avez un panneau solaire photovoltaïque, vous vous dites : « cool, je produits 8 000 kWh d’énergie propre chaque année », c’est 60 % de ma consommation électrique.

 

Mais c’est une moyenne !

 

Vous êtes au travail, il est 14 h, il fait beau, c’est l’été ! Votre panneau photovoltaïque produit à fond. Mais vous n’êtes pas chez vous et vous ne consommez rien.

 

Du coup, votre énergie part sur le réseau. Mais la consommation est basse partout en France. Pour compenser cela, quelqu’un chez EDF doit diminuer la production d’une centrale nucléaire d’autant. Et hop, un nuage, plus d’électricité et on renforce la production à la centrale nucléaire.

 

Maintenant, on est en hiver, il est 19h30 : votre panneau de fonctionne pas, pourtant, vous chauffez et vous êtes devant la télé, le tout en faisant la cuisine, les lumières sont allumés et les enfant devant l’ordinateur. On est obliger d’allumer les centrales au charbon !

 

La chaleur se stocke, pas l’électricité !

 

Pourquoi un chauffe eau solaire est-il plus efficace qu’un panneau photovoltaïque? Outre le fait que le rendement même du panneau est meilleur, il produit de la chaleur que vous pourrez facilement utiliser sous forme d’eau chaude, même si vous prenez votre douche une fois le soleil couché.

Pour le panneau photovoltaïque quand il produit, il faut consommer immédiatement.

 

Conclusion

 

Si un démarcheur téléphonique vous appelle pour vous installer un panneau photovoltaïque. Raccrochez immédiatement si vous êtes au nord d’une ligne Brest- Besançon !

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. k&c

    Le risque réside surtout dans
    « L’État oblige EDF à vous racheter vos kWh à 30 centimes. »

    Le jour ou ce n’est plus le cas, c’est dans l’os
    La rentabilité est purement réglementaire

    1. admin

      Oui, c’est effectivement le tarif de rachat qui est rentable, pas le système en lui-même !

  2. Franval

    Bon ça va on est à Montpellier … 🙂
    Bon ça va on ne fait aucun démarcharge, et nos clients arrivent directement grâce à notre partenaire :o)

    Bon je plaisante, mais à vrai dire il est clair que le démarchage est capable à lui seul de tuer la réputation d’un métier ! On va bientôt mis dans le même cadre que les vendeurs de cuisines ou autre …

    1. admin

      A Montpellier, la production est de 45% supérieure à celle de Rouen. Cela change déjà pas mal la donne. De plus, l’isolation est moins primordiale.
      Néanmoins, même sur Montpellier, je reste assez sceptique sur le photovoltaïque à cause de son coût réel (hors subventions qu’on paye de toute manière dans la CSPE), mais aussi de son lieu de fabrication (la Chine, qui fait que l’énergie grise des panneaux PV est faite essentiellement de charbon) et enfin du fait qu’il produise de l’électricité.

      Sur ce dernier point, je pense que le principal problème énergétique n’est pas à chercher dans l’électricité, mais dans la chaleur. Il est préférable de faire de la chaleur renouvelable (comme le solaire thermique) stockable et consommable sur place que de l’électricité (non stockable et injectée sur le réseau).

Répondre à admin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge