«

»

Août 09

Surchauffe de la maison en été : comment l’éviter

Objectif 15 - construction - rénovation

D’article en article, je passe mon temps à écrire : « mettez des baies vitrées orientées au sud pour laisser entrer le soleil » et « isolez pour ne pas perdre de la chaleur ».

C’est très bien, mais en été, laisser entrer la chaleur du soleil et l’emprisonner dans la maison peut devenir très inconfortable avec des températures dépassant 30°C à l’intérieur. Le 4 Août j’avais publié une petite vidéo sur le sujet, mais certainement un peu légère. Voici donc un article plus complet.

Avoir chaud en hiver veut-il dire cuire en été ? Le confort d’été est-il incompatible avec le confort d’hiver ? Pas forcément, et il existe des astuces faciles pour éviter la surchauffe de la maison en plein été.

 

1.     Surchauffe d’été : la théorie pour l’éviter

 

En général on axe l’isolation et l’insolation du logement pour faire des économies de chauffage en hiver. Il s’agit de :

 

Première bonne nouvelle, l’isolation marche dans les deux sens : si elle garde la chaleur en hiver, elle peut aussi garder la fraîcheur en été.

 

L’idée pour éviter la surchauffe en été est donc, d’abord, d’éviter que la chaleur n’entre dans le logement. S’il est bien isolé, il faut empêcher le soleil d’entrer. D’autre part, si un peu de chaleur entre dans le logement, il faut pouvoir l’évacuer.

 

Attention, je ne parlerai pas de climatisation : c’est un gouffre économique, un gaspillage énergétique et un non-sens écologique. Il existe des moyens simples d’éviter la surchauffe en été sans climatiser !

 

2.     Éviter la surchauffe d’été, règle de base : empêcher les rayons du soleil d’entrer

 

Le soleil doit entrer en hiver, mais pas en été ! Casse-tête ?

 

2.1.          Mettre un masque solaire ou une casquette.

 

Bonne nouvelle, le soleil ne parcourt pas la même trajectoire dans le ciel en hiver et en été. La France métropolitaine est située entre les latitudes 42° Nord et 51° Nord.

 

Ainsi, pour l’extrémité sud de la France, à son point le plus haut de la journée, le soleil  forme chaque année  avec la surface de la Terre:

  • un angle de  24° le 21 décembre
  • un angle de  72° le 21 juin

 

De même, pour l’extrémité nord de la France, , le soleil forme chaque année  avec la surface de la Terre:

  • un angle de  15° le 21 décembre
  • un angle de  63° le 21 juin

trajectoire du soleil éviter la surchauffe d'été

Comment peut-on mettre cette différence à profit ?

Casquette soleil

 

 

 

En mettant une casquette (enfin plutôt une visière) au dessus des ouvertures vitrées situées au sud et en dimensionnant bien sa longueur selon les régions. Il est possible de permettre au soleil de passer sous la visière en hiver et de pénétrer dans le logement et de passer au dessus de la visière en été, ce qui empêche le rayonnement d’atteindre les vitres.

 

Et concrètement comment faire ?

  • Pour les étages inférieurs, prévoir un balcon ou une pergola à l’étage du dessus.
  • Pour les étages supérieurs, prévoir un débord de toit.

 

 

Soleil en juillet -good bye kWhPersonnellement, j’ai mis un balcon pour masquer les baies vitrées du rez-de-chaussée et un débord de toit pour l’étage.

Sur l’image ci contre (pris le 19 juillet) on constate que les baies vitrées sont en grande partie à l’ombre. Le soleil ne pénètre que très peu dans la maison.

 

Soleil en hiver - good bye kWh

 

Sur cette photo pris en hiver (comme l’atteste la neige), le soleil rayonne sur la totalité des baies vitrées. Regardez celles du fond, la photo n’ayant pas été prise à 13 h, mais un peu plus tôt, la maison de mon voisin projette encore son ombre sur la mienne. Mais c’est une donnée qui n’est pas facilement gérable.

 

2.2.          Utiliser les feuilles des arbres

 

Il arrive souvent que la nature fasse bien les choses : une bonne partie de la végétation perd ses feuilles en hiver.

 

Ainsi, en plaçant un arbre à feuilles caduques au sud de la maison :arbre au sud pour masquer le soleil

 

  • Le soleil est bloqué par les feuilles en été et n’atteint pas la maison.
  • Le soleil passe entre les branches en hiver

 

2.3.          Et les volets ?

 

Confort d'été - store à lame orientables

 

Et oui, un moyen très simple d’empêcher le soleil d’entrer dans la maison est de fermer les volets, mais alors on n’y voit plus rien !

 

La solution de mettre des lames orientables :

  • Soit un store vénitien à l’intérieur
  • Soit des volets à lames orientables

Cela permet de laisser entrer un peu de lumière, sans laisser passer directement les rayons du soleil.

 

 

3.     Évacuer la chaleur

 

Quand il fait chaud dehors, il n’est pas facile d’évacuer la chaleur. Pourtant, il existe des moyens simples.

 

3.1.          Ouvrir les fenêtres… au bon moment !

 

En France, mis à part quelques jours dans l’année, la température nocturne descend toujours en dessous de 20°C. Ainsi, le soir, dès que la température diminue, il suffit d’ouvrir les fenêtres et de faire un courant d’air pour évacuer la chaleur accumulée dans la journée.

 

Par contre, il faut absolument garder ces mêmes fenêtres fermées quand la température extérieur est plus élevée que celle de la maison (dans la journée).

 

3.2.          Le puits canadien

 

Dans un prochain article, j’expliquerai en détail le fonctionnement du puits canadien. Puits_Canadien1

Pour résumer, si le puits canadien peut servir de préchauffage à l’air neuf du logement en hiver, il peut aussi servir de climatisation en été.

 

Conclusion

 

La surchauffe en été n’est pas une fatalité. La climatisation est une solution ni économique, ni écologique. Par contre, il y a des moyens très simples d’éviter que le soleil ne réchauffe le logement dans la journée et d’évacuer le surplus de température.

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. jeremy

    Merci pour ce point complet mais il est vrai que j’ai tendance à regarder les (très) anciennes constructions pour ce genre de problématiques. Et c’est là qu’on s’aperçoit que les « anciens » étaient ingénieux sans forcément avoir tout un arsenal d’appareils de mesures.

    En revanche tout ce qui s’est construit dans la deuxième partie du XX était tout sauf intelligent.

    En effet les « anciens » utilisaient parfaitement la nature pour avoir l’ombre crées par les feuilles en été, feuilles qui tombent à l’automne mais aussi des systèmes ingénieux de volets du type volets italiens dont une partie est orientable : http://www.routard.com/images_contenu/communaute/Photos/publi/056/pt55555.jpg

    Pour ce qui est des « casquettes » je n’en aime pas trop l’idée car ça assombrit malgré tout l’intérieur même en été même si ça se rapproche, dans le principe, des volets sus mentionnés 🙂

    Aujourd’hui, avec la prise en compte de ces problématiques d’économie d’énergie, grâce aux nouvelles technologies (matériaux, systèmes automatisés) et à un peu d’ingéniosité, on peut toutefois combiner environnement durable (économies d’énergie, faible conso de CO2, etc.) et confort de vie (température idéale quelque soit la saison, pas d’effort d’entretien du genre fermer tous les volets chaque jour grâce à la domotique, etc.)
    jeremy Articles récents…Comment j’ai renégocié les frais de versement sur mon assurance-vieMy Profile

    1. admin

      Bonjour,

      Franchement, les casquettes n’assombrissent pas. Enfin si elles assombrissent mais comme les ouvertures au Sud sont énormes, la luminosité n’est pas un problème.

      Pour ce qui est des anciens, c’est totalement vrai, ils n’avaient pas accès à toute l’énergie « facile » qu’on a eu depuis 1945 et qui nous a déconnecté du bon sens. Par exemple sur l’orientation de ma maison, j’ai eu un avis défavorable d’un des services instructeur du permis de construire qui me disait qu’elle n’était pas orientées selon les limites du parcellaire. Je lui ai simplement répondu qu’elle était orientée vers le sud pour faire des économies d’énergie et je lui ai ajouté une photo aérienne des environs. Toutes les maisons récentes du coin étaient orientées selon le parcellaire, mais toutes les anciennes bâtisses… vers le sud !

      1. jeremy

        Héhé exemple typique de la « norme » qui conduit à des aberrations 🙂
        jeremy Articles récents…Comment j’ai renégocié les frais de versement sur mon assurance-vieMy Profile

  2. Julien

    Excellent article!
    D’ailleurs je n’avais jamais pensé au coup des feuilles des arbres! C’est vrai que c’est pas idiot! Tous ce qui peut faire de l’ombre peut servir!
    Julien Articles récents…Il faut penser à réduire sa facture d’électricitéMy Profile

    1. admin

      Bonjour,

      Effectivement, les feuilles des arbres, on n’y pense pas, mais c’est un truc vieux comme le monde (du moins comme les homo sapiens). Cela prouve aussi que composer avec la nature est une bonne option. En effet, en hiver les feuilles sont tombées et le soleil tant souhaité est pour vous. En était, le soleil redouté est pour les feuille. Et, second effet, l’énergie solaire se transforme ainsi en bio masse (l’arbre pousse) et pourra resservir en hiver.

      Il existe aussi un mix entre la nature et l’artificiel, la pergola avec une plante grimpante à feuille caduques. Résultat, une terrasse couverte en été et pas de soleil dans la maison, mais le soleil qui pénètre en hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge